Groupe des
Anciens
Maires des
Hautes
Alpes


Premiers tests du CSS
Présentation Programme Mairie Serres Hommage Serres Députée Lagrand Recueillement


2011
Dixième anniversaire du GAMHA


Accueil des anciens maires par monsieur Michel ROY, maire de Serres, conseiller général du canton
maire de Serres Madame la députée,
Monsieur le président national,
Monsieur le président départemental,
Mesdames messieurs les maires,
Mesdames, messieurs,

Je suis très heureux de vous accueillir à Serres aujourd'hui à l'occasion de cette réunion de travail.
Je voudrais en particulier saluer votre président monsieur le général Robert Motte pour qui cette venue à Serres constitue en quelque sorte un retour aux sources, puisque c'est ici que vous avez vu le jour.
J'en profite également pour vous remercier pour l'organisation de cette journée, sans oublier tous les maires et Christian Brun qui ont beaucoup travaillé pour l'organisation de cette journée.
Je tiens en premier lieu à m'associer à l'hommage que vous rendez à monsieur Armand Barniaudy qui a marqué de son empreinte non seulement sa commune de Lagrand, mais aussi l'ensemble de la vallée du Buëch.
Il est resté très impliqué dans la vie publique jusqu'à ses derniers jours et, après avoir longuement ouvré pour le développement touristique et économique, s'est particulièrement attaché à la mise en valeur de notre patrimoine.

Je voudrais également avoir une pensée émue pour monsieur Alain Bayrou qui nous a quittés tragiquement avant-hier et a accompli une travail considérable tant pour Briançon et le Briançonnais que pour l'ensemble de notre département.
Peut-être qu'à l'occasion de votre venue à Serres, certains d'entre vous ont pris ou prendront le temps de visiter notre village : je vous engage vivement à le faire, vous découvrirez tout au long des ruelles pentues divers témoignages du passé de notre village au travers de l'église, de la maison de Lesdiguières, de la méridienne de l'école, mais aussi des vieilles portes amoureusement entretenues.
L'histoire et le patrimoine de notre commune ont été façonnées au cours des siècles par de nombreuses luttes pour la possession de cette cluse qui permet de verrouiller les axex nord-sud mais aussi est-ouest par la combre de Montclus.
Le combat pour la maîtrise d'un lieu de passage incontournable dure depuis la nuit des temps et l'histoire récente montre encore que ces verrous ont une importance stratégique considérable, les combats dans les gorges de Montclus au cours de la seconde guerre mondiale en sont la preuve irréfutable.
Au cours des siècles la commune a pu conserver une population relativement importante qui frôle à présent les 1 500 habitants mais la configuration du cour du village n'est plus adaptée aux conditions de vie du XXIème siècle et la commune se doit de faire en sorte que le village conserve son cachet ancestral tout en offrant aux habitants des conditions de vie moderne.
En premier lieu la sécurité a été améliorée, le rocher de la Pignolette qui domine le village nous causait quelques tracas tant en face sud qu'en face nord et nous avons dû réaliser un lourd programme de sécurisation à présent terminé.
Actuellement la commune a engagé un programme de réhabilitation du entre ancien qui, pour des raisons techniques a commencé par la place du Lac et se poursuit actuellement place de la Fontaine.
A terme, c'est l'ensemble du village qui sera réhabilité, mais vous imaginez bien que, pour des raisons financières, ces travaux se feront en plusieurs tranches au fur et à mesure des financements que nous obtiendrons.
Ces travaux sont en effet coûteux et techniquement difficiles, il n'est pas aisé de faire passer l'ensemble des réseaux modernes (eau, assainissement, électricité, téléphone,...) dans des ruelles étroites et qui réservent souvent de mauvaises surprises par la présence de caves ou d'excavations...
Dans le cour du village, les habitants sont également incités par des aides financières en partenariat avec la région, à réhabiliter leur propre patrimoine, grâce à la mise en place d'une opération façaddes.
Mais la commune ce n'est pas uniquement le cour du village et nous vivons dans un environnement que nous nous devons de protéger. L'activité agricole et en particulier l'élevage permettent de maintenir un espace rural de qualité, et la mise en service récente d'une station d'épuration permet de limiter nos impacts sur l'environnement.
Comme tous les conseils municipaux, nous réfléchissons actuellement à la mise en place d'une intercommunalité plus large qui permettra le maintien de nos activités et notre attractivité touristique d'orres et déjà importante puisqu'outre la base de loisirs de Germanette, de nombreuses activités culturelles se déroulent dans notre secteur grâce à un milieu associatif très dense.
Voilà en quelques mots ce que je souhaitais vous dire à propos de notre commune, je vous souhaite une matinée de travail riche en échanges.
Monsieur Michel ROY,
Maire de Serres,
Conseiller général du canton.